Actualités

Après leur leasing, les Model 3 de Tesla seront stratégiquement récupérées

Un communiqué de presse datant du 11 avril a permis à Tesla de mettre en place une offre de leasing sur sa Model 3. Uniquement disponible aux États-Unis, l’offre ne permettra pas de prendre une option d’achat, à la fin du contrat. Le constructeur américain souhaite récupérer ces voitures dans un but bien précis. 

La firme d’Elon Musk met à jour quelques informations sur sa gamme de Model 3. La voiture de premier prix du constructeur s’accapare notamment du système Autopilot de série sur toute la gamme, alors que l’équipement se présentait comme une option facturée 3.000 dollars sur les finitions qui n’en étaient pas équipées de série. Au résultat, la fonctionnalité en devient plus abordable, bien que le prix de base soit finalement obligé d’être augmenté : 39.950 $ contre auparavant 37.500 $ sur la version Standard Plus. Par ailleurs, le communiqué mis en ligne par Tesla a surtout confirmé une rumeur présente depuis plusieurs mois : la possibilité de s’équiper d’une Model 3 dans une offre de location de type leasing.

De 16.000 à 24.000 kms annuels

Pour pouvoir conquérir de nouveaux clients, Tesla se devait de proposer une offre de location pour sa Model 3. Le leasing, autrement dit l’obtention d’une voiture neuve en l’échange d’une mensualité tarifaire et d’un kilométrage limité, vient d’arriver chez le géant américain. Ainsi, la berline compacte sera disponible sous trois offres : des kilométrages annuels maximums de 10.000, 12.000 et 15.000 miles, soit respectivement 16.000, 19.000 et 24.000 kilomètres.

Par ailleurs, la location de longue durée proposée par le réseau ne sera disponible qu’aux États-Unis, naturellement. En effet, pour pouvoir disposer d’un tel service sur le Vieux continent, il aurait fallu que le constructeur dispose d’une usine de production sur le terrain, afin de pouvoir acheminer les autos sur le réseau sans de trop gros frais.

Un moyen de financement pour la voiture autonome ?

Car si Tesla proposera ses Model 3 à la location, ces dernières ne pourront pas disposer d’une option d’achat. A la fin de son contrat, le client ne pourra pas acheter la voiture en versant la somme restante à son achat. La raison semble très bien pensée pour Tesla, à en lire son communiqué. « Nous prévoyons d’utiliser ces véhicules dans le réseau Tesla » a indiqué le constructeur, en précisant qu’à la suite d’une mise à jour du logiciel, ces autos deviendraient autonomes. Depuis quelque temps, la rumeur se précisait, de la volonté de mettre en place une flotte de taxis autonomes. Ces exemplaires de Model 3 pourraient ainsi servir au développement du parc. A suivre.

Lire aussi : Tesla offre une Model 3 à deux hackers 

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Voiture autonome : Tesla sera-t-il prêt en 2020 ? | Kawaso

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top