Actualités

Google Stadia : un test de connexion mis en place

Le lancement du service de jeu vidéo en streaming par Google est attendu pour novembre. Pourtant, les doutes persistent du côté des gamers, au sujet de leur connexion internet. Sera-t-elle suffisante ? Google Stadia propose aujourd’hui un test de compatibilité de connexion.

Alors que Google Stadia vient d’annoncer la plupart des jeux qui seront développés par sa prochaine plateforme de gaming, les doutes persistent au sujet du débit minimum qu’il faudra pour pouvoir accéder à une expérience de jeu agréable. Pour permettre de donner des premières réponses, Stadia s’est allié avec Measurement Lab, afin de proposer un test en ligne. Mesurant votre connexion, il vous donnera un aperçu de la résolution d’écran avec laquelle vous serez susceptibles de pouvoir jouer.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Google Stadia

Un minimum de 10 Mbps

Avant que vous testiez vous-même votre signal, voici une petite illustration proposée par Stadia, et relayée par nos confrères et consoeurs du site 9to5Google. Ainsi, nous pouvons découvrir que trois propositions de résolution d’écran sont disponibles : 720p, 1080p et 4K. Chacun de ces formats est proposé en 60 images par seconde, mais il faudra atteindre le niveau de Full HD (1080p) afin de pouvoir avoir un son 5.1 Surround, au lieu du simple stéréo.

Le minimum que Stadia recommande est une connexion de 10 Mbps. Il s’agit pour eux d’un débit auquel il ne faudra pas descendre, et qui permettra de pouvoir jouer en 720p avec une image fluide et sans coupure. En doublant le débit, à 20 Mbps, le 1080p sera supporté. Enfin, la 4K sera disponible à partir d’une connexion de 30 à 35 Mbps.

Le lien du test de connexion disponible ici

Quid de notre forfait data ?

Dans son article, 9to5Google fait bien de préciser un point important. Bien que la vitesse de connexion soit un élément essentiel pour pouvoir profiter de Google Stadia, il ne faudra pas écarter que profiter d’internet pour jouer à un jeu nécessite en conséquence une data suffisante.

Les journalistes se sont amusés à mesurer le nombre d’heures de jeu à laquelle un abonnement internet d’1To pourrait être entièrement consommé. Dans l’hypothèse que l’utilisateur n’utilise son réseau uniquement pour jouer, alors le média planche sur 64 heures de jeu maximum en 4K, 111 heures en 1080p et 222 heures en 720p. Prudence donc, l’aire du « cloud gaming » sera très gourmande en connexion.

Laissez un avis !
Google Stadia : un test de connexion mis en place
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top