Actualités

H7, un lieu de vie dédié aux startups à Lyon

incubateur startup lyon h7

La « Station F lyonnaise » possède désormais un nom et un local : H7, au sein de la Halle Girard dans le nouveau quartier de Confluence.  Alors que les 47 premières startups devraient s’y installer début avril, on fait un tour d’horizon sur ce nouveau pôle français aux entreprises à fort potentiel de croissance.  

En arrivant du sud depuis l’A7, le nouvel incubateur baptisé H7 ne pourra pas être raté. Comme un nouveau totem de la synergie d’entreprises lyonnaises, ce lieu de vie est situé sur la gauche de l’autoroute en arrivant sur Lyon. Le projet sera officiellement inauguré à la mi-mai, dans des locaux de 5.000 m2, dont 3.000 de bureaux et d’espaces de coworking, ainsi que 1.500 m2 d’espace de réception et du « food court ».

Depuis la fin d’année 2018, un premier appel à candidature pour loger son entreprise au sein de l’incubateur a permis à 47 d’entre elles d’être sélectionnées. Plus tard, leur nombre devrait être de 70 chaque année.

Une Station F plus intime

Après plus d’un an et demi d’ouverture, l’incubateur parisien appelé Station F se présente comme l’un des plus gros incubateurs du monde avec plus de 3.000 bureaux. A Lyon, l’échelle est bien inférieure : 350 postes de travail comptabilisés. Mais les avantages y seront certainement au rendez-vous, tant les entrepreneurs de Station F ont régulièrement indiqué regretter « une machine » qui par sa taille ne permet pas de rapprocher les startups entre elles, malgré une richesse et une diversité impressionnante qui permet un partage de compétences et de connaissances important.

 H7 lyon confluence

Favoriser la synergie et l’accompagnement

Alors que Lyon bénéficie d’un panel d’espaces de coworking assez important (Now Coworking, La Cordée, TUBA, WebUp Space, …)  H7 se positionnera davantage vers les entreprises possédant plusieurs salariés (entre 2 et 30 à l’heure actuelle) et générant déjà de l’activité commerciale. Pour Patrick Bertrand, ancien patron de Cedig, « l’écosystème lyonnais a franchi une étape » dont H7 en serait « le symbole ». Ici, le principe du partage des compétences et de l’accompagnement sera de mise. Lors de la première conférence de presse qui s’est tenue le 15 mars dernier, la direction indiquait que la vocation du lieu « sera de permettre les échanges entre les entrepreneurs, qui vont également bénéficier d’un accompagnement, notamment d’experts pour aider à faciliter leur croissance ».

A ce titre, l’entreprise iExec, expert dans le domaine du Blockchain, sera un partenaire d’H7 en plus d’y « habiter ». En effet, la startup accompagnera les autres entrepreneurs dans la compréhension de cette technologie dans son fonctionnement, ainsi que pour qu’ils puissent l’appliquer à des usages dans leur propre secteur.

Quelles sont les premières startups installées ?

Lors du premier appel à candidature ouvert en fin d’année 2018, moins de 200 projets ont répondu. Au final, 47 d’entre eux ont été pour l’heure sélectionnés et investiront les locaux dès le début du mois d’avril. Par ailleurs, la question de savoir si H7 allait se positionner sur un domaine précis a été balayée : en regardant la liste des premiers inscrits, les domaines sont très diversifiés. On notera des acteurs dans la santé (Biomede, Lumeen), dans le sport (Weedoo it, Coach2Store), le tourisme (Teazit, Happy Kits), l’e-commerce (Fundy, Hubware), ou encore la smart city (Patrimmoine, Econhomes) et la mobilité (Lepiston, Benur).

 

Illustration H7 et Juliette Jarry via Twitter

Laissez un avis !
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top