Actualités

Microsoft développe une solution pour protéger les scrutins et les partis politiques

Avec ElectionGuard, Microsoft compte proposer un gage de sécurité supplémentaire sur les équipements informatiques des élections politiques. La firme de Redmont compte s’investir au sein d’une demande qui pourrait s’avérer importante, en essayant également de conquérir les ordinateurs des partis politiques.

Après AccountGuard, voici ElectionGuard. En deux ans, Microsoft a confirmé sa volonté claire de devenir essentiel dans la vie démocratique des différents pays. Les annonces de ce jour semblent clairement viser les prochaines élections présidentielles américaines. Ces dernières sont en effet prévues le 3 novembre 2020.

Protéger les scrutins

Pour se faire, les outils mis à disposition par Microsoft vont être nombreux. Dans un premier temps, avec ElectionGuard. Il s’agit d’un kit de développement de logiciel disponible pour tous les développeurs (open source) qui visera notamment à développer des solutions de protection des scrutins, vis-à-vis des influences étrangères. Microsoft vise à mieux vérifier les bulletins de vote, et de proposer des résultats publiquement. Ces nouvelles couches de sécurité viendront en partie s’intégrer aux programmes de Microsoft déjà existants. Mais en outre,  « des conseils et des outils pour créer des systèmes de vote plus accessibles » seront développés, sans que la firme ne donne davantage de précisions.

Protéger les partis politiques

La seconde mesure de Microsoft pour se rendre indispensable à la vie politique concerne directement les partis. Un pack baptisé Microsoft 365 for Campaigns va voir le jour, et regroupera des licences Windows, Office 365 ainsi que plusieurs autres extensions de sécurité. Cet outil sera décerné aux partis politiques lors de leurs campagnes et scrutins, et seront des solutions « préconfiguré pour optimiser les environnements d’exploitation uniques auxquels les campagnes sont confrontées ». Par ailleurs, Microsoft a voulu préciser que le pack sera accessible en termes de prix, et que l’ensemble des partis politiques – même petits – pourront facilement l’intégrer à leur environnement informatique.

Laissez un avis !
Microsoft développe une solution pour protéger les scrutins et les partis politiques
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top