Actualités

Parking aéroport de Lyon : 4 robots se chargent de votre voiture

La start-up française Stanley Robotics vient de dévoiler en première mondiale son nouveau robot voiturier à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Au sein du parking longue durée de 500 places de capacité, 4 « Stan » sans âme s’occuperont de garer votre voiture. Une nouvelle technologie qui n’est pas sans intérêt.

La dynamique mondiale du trafic aérien ne possède pas qu’uniquement des conséquences dans les airs. Il suffit de vouloir se rendre en voiture à un aéroport pour le mesurer. Des parkings complets, une perte de temps parfois stressante à chercher une place, voire des véhicules à cheval sur deux places… Même les aéroports de province font face à cette difficulté grandissante. La solution classique est celle d’agrandir toujours plus les zones de stationnement, en créant également des navettes depuis les centres-villes pour rejoindre le site. Mais à Lyon, une alternative robotique vient d’être présentée.

Plutôt qu’agrandir les parkings, les automatiser

De ce constat-là, la start-up française Stanley Robotics a conçu un robot voiturier baptisé « Stan ». Fonctionnant sur le principe du chariot élévateur et bardé de capteurs, ce dernier remplace le conducteur au moment du stationnement, afin de lui faire gagner du temps. Mais l’intérêt premier de l’aéroport se situe surtout au niveau de la rentabilité de l’espace que ce dernier peut proposer. En effet, avec un parking déshumanisé, l’intelligence artificielle supprime les voies de circulation entre les places de parking et peut placer les voitures de manière beaucoup plus serrées, tant les portières et le coffre n’ont pas besoin d’être ouverts.

50 % de places en plus et un projet éco-responsable

La présentation des quatre robots à Lyon a eu lieu le 14 mars 2019, et leur mise en fonctionnement débutera à la fin du mois. Le parking qui en sera équipé est le P5+, de longue durée, d’une capacité de 500 places. Grâce au gain d’espace qui s’en poursuivra, ce sera 50 % de places supplémentaires que la superficie pourra offrir. Une rentabilité économique mais également écologique, tant « en évitant aux voitures de tourner pendant de longues minutes, [le robot] réduit les émissions de CO2. Et il réduit aussi de façon importante l’emprise au sol des parkings » indiquait la start-up française en charge du projet. L’objectif par ailleurs sera d’atteindre les 6.000 places de parking automatisés dans les années à venir.

se garer aeroport lyon

Concrètement, comment ça marche ?

Si vous devez vous rendre à l’aéroport de Lyon à partir de début avril et que vous devez utiliser le parking P5+, que se passera-t-il ? Tout d’abord, vous devrez réserver une place de parking en cochant l’option de gestion par robot facturée seulement 2 euros supplémentaires. Une fois sur le site, vous arriverez en périphérie du parking où des box de garage seront disponibles. C’est ici que vous laisserez votre auto, et que « Stan » s’occupera de le récupérer. On vous demandera également de scanner votre billet d’avion, afin que votre voiture corresponde à votre fichier client, et que le robot puisse vous ramener la voiture dans ce même box à votre retour. A partir de cet instant, votre voyage sera bel et bien fini.

Laissez un avis !
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top