Actualités

Quel est l’assistant vocal le plus populaire en France ?

L’émergence des assistants vocaux profite le plus à Google au sein de l’hexagone. 30 % des propriétaires de ces « enceintes intelligentes » auraient choisi la technologie de Google Assistant, Siri d’Apple étant loin derrière.

Ces appareils sont la suite logique d’internet. Après s’être emporté dans nos poches et sur nos montres, le net a optimisé son aspect pratique dans une petite enceinte gérée par un assistant vocal. Bien que 11 % des Français n’auraient jamais entendu parler de ces objets technologiques selon un sondage reichelt elektronik / OnePoll, l’outil se vend tout de même bien. En restera que la confiance en matière de sécurité n’est pas encore au rendez-vous pour la majorité d’entre nous.

Google Home, l’assistant vocal le plus populaire en France

Distributeur en ligne d’électronique et de technologie informatique en Europe, reichelt elektronik s’est allié avec OnePoll dans le cadre d’une étude sur les clients d’assistant vocaux sur plusieurs pays européens. Les résultats français ont été obtenus en interrogeant 1.000 participants de plus de 18 ans et résidant en France. Et au premier bilan, la Google Home se placerait en tête des ventes avec 30 % des Français interrogés ayant répondu utiliser l’enceinte et son Google Assistant. En suivrait Apple et son HomePod en deuxième position à 17 %, puis Amazon et son Echo à 9 %. A noter que la Google Home peut se trouver sur Internet à partir de 129 euros, quand l’Apple HomePod se place à 349 euros.

 

securite assistant vocaux

 

Pratique, mais dangereux

Selon les résultats de l’étude, les Français utiliseraient en grande majorité leur assistant vocal afin d’effectuer des recherches sur internet (75 %), s’en suivrait l’écoute de musique (61 %) ainsi que l’écoute de messages (51 %). Par ailleurs, cette utilisation pratique d’internet n’est pas effectuée en pleine confiance par les consommateurs. Les préoccupations en matière de sécurité sont fréquentes dans les réponses, tant 71 % des personnes interrogées s’inquiète quant à l’utilisation abusive de leurs données personnelles recueillies. Parmi eux, 46 % se demandent d’ailleurs si leurs communications ne seraient pas enregistrées en permanence par la marque. Paradoxalement, 40 % des Français souhaiteraient une amélioration de cet outil, afin qu’il puisse « reconnaître, comprendre et répondre aux émotions humaines ». En plus d’un capteur audio, une caméra qui pourrait lire l’expression de notre visage ? Un « oui » à 19 % au sein de l’hexagone.

 

Laissez un avis !
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top