Actualités

Samsung ne prend pas de risques et retarde son Galaxy Fold

La commercialisation du premier smartphone pliable du marché est repoussée. Samsung, qui devait sortir son Galaxy Fold le 26 avril, souhaite revoir sa copie.

Sans trop assimiler la situation avec celle du Galaxy Note 7, Samsung semble ne pas prendre de risque en préférant retarder la commercialisation de son Galaxy Fold. Pionnier, bien que suivi de près par Huawei et son Mate X, le constructeur sud-coréen souhaite avant tout marquer les esprits en sortant le premier smartphone pliable du marché. Cependant, pour ne pas confondre vitesse et précipitation, Samsung a préféré ravaler sa fierté, et attendre que son produit soit pleinement fonctionnel.

Une presse peu convaincue

Pour en arriver à cette annulation de la présentation planifiée au 26 avril prochain, le constructeur s’est appuyé sur ses produits de test, envoyés notamment à la presse. Sans en juger l’aspect technique en lui-même (le Mate X semble clairement mieux pensé), le Galaxy Fold a surtout accusé de plusieurs problèmes, notamment sur sa partie écran. Le film de protection déposé sur la dalle de 7,3 pouces aurait été enlevé par de nombreux journalistes, souhaitant découvrir la surface brute de l’écran. Résultat ? Une dalle n’étant plus fonctionnelle, souvent clignotante, sinon déformant l’image.

L’autre partie faisant défaut pour Samsung concernerait « des substances trouvées à l’intérieur de l’appareil » qui auraient « affecté la performance de l’affichage », selon un communiqué envoyé par le constructeur. De quoi ordonner à la firme de rapatrier l’ensemble des exemplaires de test du Galaxy Fold, pour que Samsung puisse d’un côté étudier les différents problèmes, et de l’autre éviter une trop mauvaise pub de son produit, alors que son lancement n’a pas encore eu lieu.

Lire aussi : Dans combien de temps seront accessibles les smartphones pliables ?

La course est relancée

Pour l’heure, aucune date de nouvelle présentation au public n’a été communiquée. La course à la commercialisation première d’un smartphone pliable est donc relancée avec Huawei (planifiée pour la seconde moitié de l’année 2019), mais également avec l’impressionnant Xiaomi, qui souhaiterait déjà diviser par deux les prix du marché (voir ici la première vidéo du smartphone).

Bon plan : Les Samsung Galaxy S9 et S9+ s’affichent à des prix très intéressants

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Lenovo imagine un ordinateur à écran pliable | Kawaso

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top