Actualités

Uber : récit d’une première journée à Wall Street

La plus importante entrée sur le marché boursier aux États-Unis vient de se réaliser, à l’ouverture de Wall Street ce vendredi 10 mai 2019. Uber, qui veut faire de son entreprise un géant dans le domaine de la mobilité, est actuellement valorisé 82 milliards d’euros.

Le géant du VTC vient de passer son dernier niveau de prise de maturité. De la startup, Uber, est devenue l’entreprise à la plus grosse IPO jamais réalisée depuis celle d’Alibaba, en 2014. Déjà des semaines que l’on attendait cette introduction, qui n’aura finalement pas reçu le succès escompté. Fixée à 45 $ la veille de l’ouverture du New York Stock Exchange (NYSE), l’action Uber s’est finalement échangée à 42 $ à ses débuts. Récit d’une première journée à Wall Street.

Le roi de l’arène

New York, peu avant 9h30. A Wall Street, ce vendredi 10 mai fut attendu depuis des semaines maintenant. Devant l’entrée du bâtiment du New York Stock Exchange, une grande affiche dresse fièrement le nom de l’entreprise basée à San Francisco, qui s’apprête à faire ses débuts, ici. Dans le grand public, l’information a été donnée la veille, alors qu’Uber annonçait finalement le prix à laquelle l’action s’échangera, dès le lendemain.

Roi de l’arène, l’entreprise dirigée par Dara Khosrowshahi depuis août 2017 été pronostiquée à plus de 100 milliards de dollars, voire 120 milliards pour certains optimistes. En rentrant à Wall Street, l’entreprise cherchait avant tout à lever la somme de 8 milliards de dollars, afin d’asseoir sa prestance et pouvoir réinvestir « agressivement dans ses activités ». Mais en termes d’image, Uber avait aussi la possibilité de faire mieux que Facebook, lors de son IPO en 2012. A l’époque, l’entreprise de Mark Zuckerberg avait affiché 92 milliards de dollars.

Une vision à long terme qui dérange

9h30 à Wall Street. L’action Uber entre sur le marché à 42 $ et affiche sa valorisation à 82 milliards de dollars. Les rêves font place à la réalité. Loin d’être un raté pour le géant de la mobilité, les chiffres sont en baisse, les doutes ont finalement persisté ; la raison a remporté la mise. Après la publication de ses résultats financiers le 11 avril dernier – obligatoire en cas de volonté d’introduction en bourse – Uber est devenue transparent sur sa santé. C’était ainsi l’occasion d’apprendre que le chiffre d’affaires ne permettait pas à la société d’être rentable, en vue d’investissements toujours plus importants.

En 2017, ses pertes s’élevaient ainsi à 4 milliards de dollars, et 1,8 milliard pour 2018. Une nette amélioration, mais encore loin d’être facteur de rentabilité dans les temps qui suivront. S’il veut faire sa place dans un marché en pleine révolution, le géant devra continuer à investir. La vision à long terme en sera indispensable. Mais d’un point de vue des investisseurs, difficile de vouloir débloquer des fonds pour une entreprise qui n’est pas sûre de pouvoir un jour leur être profitable.

L’influence de Lyft

Pour son premier jour à Wall Street, l’action Uber a donc finalement perdu 7,62 %, à 41,57 dollars. Les chiffres et le récit d’IPO du géant de la mobilité sont intimement proches de ceux de la plateforme de réservation de chauffeurs Lyft, qui venait de rentrer en bourse le 29 mars 2018. Un an après, l’historique d’Uber ressemble à l’aventure de Lyft, à qui son action est arrivée à 51,09 dollars au lieu des 72 dollars initialement.

Trouver de la rentabilité

Choisir le secteur de la mobilité, c’est s’implanter dans un secteur en pleine révolution et transition. Chez Uber, le service de VTC est aujourd’hui loin d’être la principale activité de l’entreprise. Après la livraison de repas, l’entreprise cherche à se trouver des pistes de rentabilité dans des secteurs tels que la location de vélos et trottinettes électriques (A Paris et en Inde dernièrement). Maintenant sur le marché boursier, Uber va en effet devoir se montrer plus transparent vis-à-vis de ses résultats financiers. Et les actionnaires l’attendront au tournant.

Uber : récit d’une première journée à Wall Street
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: 3 infos sur l'entrée en bourse d'Uber | Kawaso

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top